« Même quand elle marche, on croirait qu’elle danse. »
Les Fleurs du Mal, Avec ses vêtements ondoyants et nacrés, C. Baudelaire, 1857

La singularité d’une femme se distingue au premier regard. Une expression, un langage, une démarche… Chez Pergame, nous voyons le vêtement comme la continuité de ce corps ; il enveloppe la femme, la protège et en même temps la révèle. Le vêtement parle pour elle. Il évoque un caractère, une détermination, une gaieté, une douceur…