Journal

16 janvier 2019

En novembre, je participais au concours Paris Déco Off qui, cette année récompense un jeune créateur sur le sujet: Dessine-moi un tissu, revisiter le monde. Mon projet « L’Expérience » a été retenu et est ainsi exposé à l’Hôtel des Ventes Drouot, à Paris, du 17 au 21 janvier.

« Pourquoi un chapeau ferait-il peur ? » s’étonne l’adulte face au dessin du boa digérant un éléphant du narrateur encore jeune dans Le Petit Prince d’Antoine de St-Exupéry. Cette scène questionne notre manière de voir les choses et suppose que notre âge, notre culture, notre histoire peut modifier — voire enfermer — notre vision du monde. À travers la différence de perception entre l’enfant et l’adulte, c’est la perception du monde au sens large dont il est question. Ainsi, revisiter le monde fut le point de départ d’une recherche sur les mécanismes humains. Qu’est-ce que le monde ? Que cela signifie-t-il pour chacun d’entre nous ? N’y a-t-il pas autant de mondes qu’il y a de visions du monde ? Et, filtrée par les différents sens de notre perception, cette vision n’est-elle pas déjà une interprétation ? Les études scientifiques sur la conscience m’ont apportée des éléments de réponse sur notre fonctionnement. Il semblerait que notre cerveau construise sans cesse, et sans même que nous en ayons conscience, un sens à ce que nous percevons. Nous créons un sens. Mais si notre perception du réel est une interprétation personnelle, à l’inverse, une image peut-elle être un outil révélateur de notre manière de voir ce monde ? En reprenant l’histoire du Petit Prince, le motif que j’ai créé propose d’en faire l’expérience.